• Eugénie de Popup'image

Il est temps de se mettre en avant !


Pour celles qui me connaissent, vous le savez maintenant, mes podcast Les Cogitations d’Eugénie me permettent de vous communiquer mes réflexions, mes interrogations, mes préconisations (souvent), et mes (petits) coups de gueule sur les thématiques du conseil en image, du style et de la marque personnelle.



J’ai tant à cœur de vous présenter mes sujets de réflexions autour de mon métier que je suis fière de vous annoncer que vous pourrez désormais retrouver le contenu des podcasts à travers des articles de blog (comme celui-ci). J’espère sincèrement que les sujets abordés au travers de ces articles (et podcasts) trouveront écho en vous et vous permettront d’aborder votre image d’une nouvelle façon.


Se mettre en avant


L’expression « se mettre en avant » représente une problématique récurrente chez les femmes entrepreneures que j’accompagne, mais aussi chez les autres. Alors, que tu sois Instagrameuse, Podcasteuse, YouTubeuse, Freelance, etc. tu as forcément été confrontée au fait de te mettre en avant. Se mettre en avant, c’est difficile. C’est peut-être même une expression que tu n’aimes pas.


Se mettre en avant, qu’est-ce que ça signifie ?


Si on se réfère à la définition de « se mettre en avant », il s’agit effectivement de mettre en vue, de s’exposer, ça peut être le synonyme de : s’engager, se pousser, se produire, faire valoir et mettre en valeur, et là… Justement, ce sont des expressions que tu n’aimes pas. Tu n’aimes pas ces définitions, parce qu’elles te ramènent à quelque chose de péjoratif, de négatif.


Pourtant se mettre en avant, à la vue de ton métier, c’est important. Parce que tu as des choses à partager. Tu as une passion, tu as un savoir, tu as une offre à partager. Et c’est certainement (d’ailleurs) pour cela que tu es sur les réseaux sociaux.


Pourquoi se mettre en avant fait peur ?


Alors, tu me dis si je me trompe (dans les commentaires ou par message), mais cette expression de « se mettre en avant » crée une forme de dualité chez toi : tu veux partager et échanger mais tu n’aimes pas te mettre en avant. Tu n’as pas de mal à mettre les autres en avant : créateurs, artisans, clients dont tu reconnais le potentiel ; mais alors pourquoi est-ce si difficile pour toi ? Tu estimes certainement que te mettre en avant signifierait être « narcissique » ou dégagerait une image négative de toi.

En réalité, ce n’est qu’une histoire de croyances de la part de la société. Nous vivons dans une société qui n’aime pas les gens qui se montrent, les gens qui sont incontournables. Nous évoluons dans une société qui prône le groupe. Mais, la problématique là-dedans, c’est qu’à force de modestie, on se trouve à ne plus voir ce qui est bien, nos compétences et nos atouts.

Cette pensée est légitime, chez les entrepreneurs notamment. Le syndrome de l’imposteur, je l’ai eu aussi. Mais il se peut que ce soit une erreur de penser que se mettre en avant est prétentieux.

Je pense sincèrement que la réalité est autre. Jusque-là, nous avons abordé l’extrême en termes de négativité et d’égocentrisme. Or, ce dont je veux te parler dans le fait de « se mettre en avant », c’est seulement d’être visible.


La visibilité, qu’est-ce que c’est ?

Par définition, (tu sais que j’adore les définitions), la visibilité représente « la qualité de ce qui est perceptible facilement », « perceptible à l’œil nu ». Et si tu es entrepreneure et que tu me lis : tu as forcément as un objectif professionnel. Et rien que pour ça, tu vas devoir être visible sur internet.



Selon moi, « se mettre en avant » c’est se manifester aux autres positivement, sans passer pour un prétentieux donneur de leçon. Et ce que je veux, c’est que tu sois visible. Pour ça : tu vas devoir te jeter à l’eau. Essaie de te projeter dans un monde où tu serais visible, quels peuvent être les retours ? Crois-moi, tu serais étonnée qu’ils soient positifs !


"La peur n’est pas quelque chose de concret. La peur est une projection négative sur ce qui pourrait arriver de pire. Et si on prenait le positif ?"


Les erreurs à ne pas faire


La première erreur à ne pas faire est de te rendre invisible. Si tu ne te montres pas (un minimum), tu te tires une balle dans le pied. À toi, mais aussi à ton entreprise. Parce que de cette façon, tu sous-estimes tes compétences et tes atouts, et cela renvoie de toi une image incertaine.

La seconde erreur qu’il faut éviter, c’est de penser que tout est déjà dit ou que tout est déjà fait. Tu peux obligatoirement apporter quelque chose de nouveau ! Tu es unique et tes réflexions, tes idées, tes offres, le sont tout autant que toi. Cette idée est une fausse croyance (à déconstruire) qui te pousse à avoir peur de te mettre en avant. Cela montre que tu n’as pas confiance en toi et en tes possibilités.


Tu sais que j’adore « pousser les gens de la falaise » des blocages et des retranchements. C’est pourquoi, si à ce stade tu es convaincue, je te propose de passer à l’action.





Être visible efficacement sans avoir le sentiment d’en faire trop.


Parce qu’il est possible d’être visible efficacement et durablement sans avoir le sentiment de se jeter sous les projecteurs, je te propose un plan d’action concret : tu vas (devoir) apprendre. Apprendre à être visible et à te mettre en avant (à ta façon). Cette action te permettra d’augmenter ton audience, d’avoir facilement et efficacement des clients et d’établir ta confiance en toi et tes capacités.




Pour mettre en place cette action, il te faudra savoir te présenter efficacement. Ce qui veut dire : reconnaitre tes capacités. Lorsque tu prendras conscience de tes pleins pouvoirs et que tu communiqueras là-dessus, les bénéfices couleront de source. Quand je te parle de bénéfices, j’entends : trouver confiance en soi, sortir du silence, avoir conscience, et surtout, ne pas regretter. Il est primordial de ne pas regretter et d’éviter les « j’aurai dû ».



"La nouveauté : le challenge pour passer concrètement à l’action !"


Challenge visibilité


Le challenge que je te lance aujourd’hui est un défi de visibilité. Voici les étapes que tu devras suivre pour t’y coller :


1. Demande-toi si tu as déjà assez parlé du pourquoi ? tu es sur les réseaux :

- Problématique

- Thématique

- Passion

- Communication


2. Vérifie qu’il y a au moins une photo de toi qui circule sur les réseaux chaque semaine :

- Selfie

- Identité de marque

- Personnalité

Qu’il s’agisse d’un post, d’une story, d’une IGTV, d’un réel : peu importe. Choisi le contenu qui te fait plaisir, mais montre-toi !


3. Apporter de l’information en postant :

- Ce que tu connais

- Une passion

- Un savoir

- Une idée

- Une réflexion

- Etc.


"N’oublie jamais que tu as quelque chose à transmettre, à communiquer. "


Voilà le challenge que je te lance aujourd’hui. J’espère qu’il te permettra de te (re)découvrir et trouver une nouvelle façon de communiquer sur toi, et surtout : de te mettre en avant. L’objectif, c’est de savoir se mettre en avant au bon moment, savoir affirmer tes valeurs et tes capacités, reconnaitre tes talents comme une force et en faire profiter les autres. De cette façon, tu gagneras confiance en toi et tu trouveras ta place au sein de ta communication et auprès de ta cible. N’oublie pas que « se mettre en avant » c’est sortir de ta timidité, de ta réserve et arrêter de regretter.





J’espère que cet article trouvera écho en toi. Si tu aimes cette réflexion, n’hésite pas à la partager autour de toi, à tes amis free-lance comme à ton entourage. Pour ma part, je te dis à bientôt pour de nouvelles cogitations. Je te souhaite une belle journée, soirée, nuit (ou que sais-je).


À bientôt,




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout